EXPEDITION KHAN TENGRI

Remerciements

L'équipe ainsi que toutes les personnes impliquées dans ce projet souhaite remercier les généreux sponsors, sans qui cette expédition n'aurait pu avoir lieu. Ils ont rendu le voyage possible et ont permis à l'équipe de se dépasser. Ensuite, Claude Labatut souhaite remercier l'équipe dont la motivation sans faille à rendue l'expédition aussi agréable qu'il est possible, même lors des moments difficiles.

Merci à :

- La région Occitanie

- Le département de l'Ariège

- Décathlon

- Groupama

- Club Alpin Français des Montagnards Ariègeois

- Valandré

- Intermarché (Saint paul sur save)

- Bedetti

- Tous les autres qui ont participé dans ce projet.

 

Nous les reverrons bientot en Ariège.

Retour au camp de base

Retour au camp de base

Texte: Antoine YUNES

L'équipe est de retour au camp de base.

Arpès 6 jours passés en altitude, dont 3 nuits au camp 1, 2 au camp 2 et 2 au camp 3, ils n'ont malheureusement pas atteint le sommet du Khan Tengri. La météo capricieuse de la région, la neige fraîche (40cm) les obligeant a faire la trace, les raffales de vent à plus de 65km/h ont eu raison de leur tentative (le 11 aout). Ils ont en revanche atteint le Chapaiev (6150m). L'ascencion jusqu'au Chapaiev représente la partie la plus technique de l'ascencion. Ils ont pris la décision de sonner la retraite et de rentrer au camp de base pour un repos bien mérité, les sacs chargés (18kg) lors de la descente ont fatigué les membres de l'équipe. Tout le monde va pour le mieux, et les têtes sont pleine d'étoiles. Un grand bravo à toute l'équipe.

L'équipe au camp de base

Départ du camp de base

Texte: Antoine YUNES

Les voila partis pour le sommet. Ce Vendredi 06/08/2021 au matin, l'équipe emmenée par Claude Labatut est partis pour le sommet Khan Tengri (7010m). Une tentatvie qui leurs prendra 7 à 8 jours. Avec un sommet prévu pour le 11 Aout et une retour au camp de base le lendemain ou surlendemain. D'ici la nous serons sans nouvelles, la communication avec l'équipe n'étant possible que lors de leurs passages au camp de base. Nous vous donnerons de leurs nouvelles dès leurs retour au camp de base!

Montée au camp 2

Montée au Camp 2

Texte: Antoine YUNES

Mardi 3 aout, retour au camp de base après 3 jours en altitude. L'équipe est montée au camp 1 le 01/08 et y a passé la nuit, puis montée au camp 2 pour y installer les tentes (5500m). Une grosse montée de 4500m d'altitude à 5500m, très difficile et physique qui a laissé son impression a l'équipe. La météo est au rendez vous, et leur laisse une vue imprenable sur les paysages locaux. Après avoir monté la tente au camp 2, ils sont redescendus au camp pour y passer la nuit. Puis son revenus au camp de base Mardi 3 aout au matin pour 2 jours de repos bien mérité.

Montée au camp 1

Montée au camp 1

Texte: Antoine YUNES

Les intempéries  de ce vendredi 30/07 ont empéchées l'équipe de l'expédition de partir pour monter leurs tentes au camp 1, à 4500m. La neige et la pluie s'étant installées sous le Kha n Tengri toute la journée, imposant une journée de repos au camp de base. Le camp 1 à été atteint ce samedi 31/07. L'équipe y a monté les tentes et fait sont repas du midi, avant de redescendre vers le camp de base. Les prévisions étant de remonter ce matin (01/08) afin de passé 2 jours au camp 1 pour continuer l'acclimatation.

L'objectif

Arrivée au camp de base

Texte: Antoine YUNES

Après son arrivée à Bisjkek, ou l'équipe à réglé les derniers détails de l'expédition (réception du gaz et réglement des frais auprès de l'agence), une baignade, puis ils ont pris la route pour Karkara (8h). Après un vol en hélicoptère de 40 min (de bonheur à souligné Claude dans son message), ils sont bien arrivés au camp de base et ont commencé leur acclimatation. Demain le premier objectif: montée au camp 1.

Départ de l'expédition de Foix

Texte: Antoine YUNES

Ils sont partis!

Ce mardi matin, le 27/07/2021, l'équipe s'étant lancé le défi de réussir l'ascension du Khan Tengri est partie de Foix direction Barcelone pour attrapper leur vol. Après une longue bataille contre les restriction dues à la pandémie mondiale, l'équipe emmenée par Claude s'est envolée vers la région du Karakoam.

Présentation de l'objectif

Khan Tengri

Texte: Claude Labatut

Aux confins de la Chine, du Kazakhstan et du Kirghizistan, se trouve le massif des Tien Shan, fabuleux ensemble montagneux le plusseptentrional de l’immense croissant formé par les montagnes d’Asie. Il détient également les 7000 les plus au nord de la planète, avec les sommets du pic Pobeda, à 7436 m, et du Khan Tengri, à 7010 m. Khan Tengri signifie « maître des lieux » et Tien Shan, « chevaliers célestes ». Il est vrai que cette superbe pyramide est considérée comme étant le plus beau sommet de la chaîne. Toutes ses faces sont différentes. Au Nord, c’est du rocher noir puis du granite clair, à l’est la pente de glace est argentée et la face Sud... de marbre rose. Notre voie se situe sur l’arête bordant la face Nord. Celle-ci est la plus sûre quant aux dangers objectifs et notamment les chutes de séracs omniprésentes sur la voie normale. Si les difficultés ne sont jamais extrêmes, cette ascension représente tout de même un challenge sérieux, pour bons alpinistes.

Versant N Khan Tengri

L'ascension

Détails techniques

Texte: Claude Labatut

La technique utilisée sera définie par la FFME comme une « expédition légère », c’est- à-dire constituée de cordées de trois alpinistes, sans utilisation d’oxygène et sans porteur d’altitude.

Nous serons, a priori, deux cordées de trois personnes, en parfaite autonomie.

L’ajustement de notre stratégie d’ascension se fera sur le terrain en fonction des éléments, de la météo et de la forme des grimpeurs. Nous y consacrerons un peu plus de 2 semaines et nous placerons trois camps d’altitude à 4700 m, 5500 et 6000 mètres. Les sections raides seront équipées de cordes fixes.


La phase d’acclimatation commencera pendant le trek d’approche jusqu’au camp de base à 4000 mètres, le but étant de dormir au camp 3 à 6000 mètres.

L’acclimatation consiste à monter au camp 1 très lentement, en apportant le matériel, redescendre au camp de base, y prendre une journée de repos et remonter dormir au camp 1. Il en va de même, petit à petit, pour les camps suivants, sachant qu’à partir de 6000 mètres, le froid
est plus vif, l’oxygène plus rare et donc les efforts plus violents. Après la nuit au camp 2, en fonction de la forme de chaque membre de l’expédition, il est possible de monter un peu plus haut que le camp 2 et dans certains cas, au contraire, il est raisonnable de redescendre jusqu’au camp de base pour y passer la nuit et récupérer.


Entre la phase d’acclimatation et la phase ultime de l’ascension, dite phase de sommet, plusieurs jours de repos et d’alimentation consistante et cuisinée seront nécessaires pour récupérer avant de tenter le sommet. Le planning sera évidemment adapté à la météo et à la condition de chacun.
Après quelques jours de repos au camp de base, nous enchaînerons les montées
aux camps 1,2 et 3 puis au sommet à 7010 mètres.

 

Cette technique permet de limiter les nuits au-dessus du camp de base, nuits pendant les-quelles le sommeil est moins réparateur et l’assimilation de la nourriture plus difficile.

Retrouvez les sponsors de l'expédition

Club Alpin Français des Montagnards Ariègeois

Décathlon

Département de l'Ariège

Groupama

Intermarché

Valandré

Bedetti

Région Occitanie

CLUB ALPIN FRANCAIS MONTAGNARDS ARIEGEOIS
24 RUE D'ALBRET
09000  FOIX
Contactez-nous
Tél. 05.61.65.01.09 / Adresse mail : cafma09@gmail.com
Permanences :
Lundi : 9h00 - 12h00 / 13h00 - 18h00 Vendredi : 8h30 - 12h00 / 13h00 - 17h30